Stephane Audran : la classe est éternelle

Une élégance un peu glacée, des apparitions torrides à l’écran, une silhouette altière, des yeux et une voix irréels, des jambes à faire pâlir Cyd Charris, une chevelure fauve, c’était Stéphane Audran.

Une vamp du cinéma mais d’abord une grande comédienne dont la présence, l’autorité, la distance et la sensibilité lui autorisaient de toucher à tous les registres.

La classe !

Reste une question qui en tant qu’inconditionnel de la Dame continue de me travailler. Pourquoi avait-elle choisi un prénom de scène masculin ? Elle ne le savait pas disait-elle. Encore un mystère qu’elle emportera.

De façon mécanique, trois autres actrices qui me passent par la tête quand je pense à Stéphane Audran :

Marlene Dietrich

Kim Novak

Maureen O’hara

Allez savoir pourquoi ?

 

 

 

Laurent Troude : mort d’un photo-reporter

Barbesse, samedi 19 juillet 2014, la manif en soutien aux palestiniens de Gaza est en train de déraper. Des projectiles fusent de la foule, les CRS répliquent et l’affrontement commence.Plusieurs heures de guérilla urbaine s’en suivent.

Un photographe a pourtant su percer la fumée  des lacrymos.  Il va prendre un cliché qui fera le tour du monde et des réseaux sociaux. Aujourd’hui, personne n’a oublié cette photo improbable.

 

le dandy de Barbesse

Lire la suite

La petite voleuse

img157

La petite voleuse – Marseille – rue Paradis – 1997

SPLASH !

 

 

Une fille dans le vent - Bar à vin Le garde robe

Splash ! – bar à vin Le garde robe – La Rochelle – août 2015

 

En attendant la marée haute, une sirène sirote un domaine de la Cendrillon au Garde robe.                                                  

MARSEILLE : ZOO FANTÔME

Le Zoo de Marseille situé en plein centre-ville, ouvre ses portes en 1854 au temps de la splendeur de la cité phocéenne. Il connaîtra un lent déclin à l’image de la Ville et fermera définitivement en 1987.

Désormais , il n’en reste que des cages abandonnées et quelques fantômes.

 

img023

 

 

 

img021

 

 

 

 

img022

 

 

 

 

img024

 

Photos 1997

Sergio Larrain

« Regarder encore jusqu’à ce que l’on sorte du monde connu pour entrer dans ce que l’on n’a jamais vu. C’est alors que les images apparaissent. » 

2eca13ac2ba90821f439211e1c802c50
Londres 1958-1959

 

 

 

chile1963
Chili 1963

 

 

 

Larrain-Bolivie-Potisie-1957
Bolivie 1957

Riviera française, entre chien et loup

CAM00369

 

 

 

 

 

 

CAM00380

 

 

 

 

 

 

 

CAM00364