Stephane Audran : la classe est éternelle

Une élégance un peu glacée, des apparitions torrides à l’écran, une silhouette altière, des yeux et une voix irréels, des jambes à faire pâlir Cyd Charris, une chevelure fauve, c’était Stéphane Audran.

Une vamp du cinéma mais d’abord une grande comédienne dont la présence, l’autorité, la distance et la sensibilité lui autorisaient de toucher à tous les registres.

La classe !

Reste une question qui en tant qu’inconditionnel de la Dame continue de me travailler. Pourquoi avait-elle choisi un prénom de scène masculin ? Elle ne le savait pas disait-elle. Encore un mystère qu’elle emportera.

De façon mécanique, trois autres actrices qui me passent par la tête quand je pense à Stéphane Audran :

Marlene Dietrich

Kim Novak

Maureen O’hara

Allez savoir pourquoi ?

 

 

 

Fanny Bastien, plus sombre est la lumière

 

une

Elle aurait pu être une star mais elle a préféré rester une saltimbanque. A la fois troublante, discrète, raffinée et lumineuse, à plus de cinquante ans Fanny Bastien est toujours aussi envoûtante que déroutante. Lire la suite

C’est tout pourri 12 ! : Joëlle Mogensen Chez Danièle Gilbert

On ne pouvait pas nier au groupe « Il était une fois » un vrai talent pour faire des tubes qui collaient à leur époque, même si parfois c’était justement franchement pégueux. Après tout, c’est quand même à eux qu’on doit la fameuse envolée lyrique sur les draps qui s’en souviennent.

Quant à Joëlle Mogensen, chanteuse du groupe et probablement la véritable star ultime de la variétoche française des années 70, elle savait se sortir à son avantage de toutes les situations, même des plus toutes pourries.

Démonstration culte avec ce direct de midi première ou elle est affublée d’un accoutrement infâme et propulsée avec ses acolytes dans un décor qui fait penser à un concours de l’eurovision en Lettonie dans les années 70. Bref…du bon vieux tout pourri bien de chez Danièle.

Et malgré cet environnement particulièrement hostile, Joëlle nous sort un « viens faire un tour sous la pluie » plus qu’honorable avec un sourire ultrabright, en arrivant à ne pas faire pétasse et sans oublier de déclencher son fameux « woooouuuu, viens faire… »

 

 

Trop classe Joëlle !

Do you remember Laurie Zimmer ?

Mais qu’est-il arrivé à Laurie Zimmer ?

 Un regard à la fois si loin et si proche, un port de tête majestueux encadré par une abondante chevelure un peu sauvage, un col roulé moulant peau de pêche, le personnage dégage une maîtrise toujours à la limite de la rupture, une froideur métallique qui tranche avec l’humanité de ses yeux. Rarement dans un film, une actrice n’aura su dégager une féminité aussi virile.

Lire la suite

Dans ta gueule, Johnny !

Lynchage d’une femme à Kaboul :  Regardez et fermez la !

 

Un article tout particulièrement dédié à un ami afghan, parce que ce qui s’est passé à Kaboul non seulement nous concerne mais nous convoque tous, parce que le déclencheur religieux n’est que le véhicule d’une misère sans fond, parce que cela pourrait hélas arriver partout sous d’autres prétextes.

Lire la suite

Robi sombre diamant

Voix grave et look aile de corbeau.