C’est tout pourri 13 ! : Dschinghis Khan

Dschinghis Khan en français Genghis Khan est la preuve  que le tout pourri allemand n’a rien à envier à personne.

La chanson et le clip Moskau 1979 sont des exemples de la sobriété et de l’authenticité de ce fleuron du genre en Allemagne. Bien loin des relents commerciaux de Village peoples, on sent chez Dschinghis Khan une implication désintéressée et un talent pour le tout pourri d’une rare intensité.

Reconnaissance ultime, le groupe représentera l’Allemagne à l’Eurovision.

 

 

Supergeil

Supergeil, une pub allemande décalée pour une chaîne de supermarché avec en vedette Friedrich Liechtenstein, le king de la varietoche teutonne ringarde.

Le principe est simple : le bonhomme déguisé en mafieux poussif s’incruste partout dans la vie quotidienne des consommateurs avec une litanie de produits plus improbables les uns que les autres.Le tout se termine par une danse macabre au milieu de vendeuses too much.

Comme quoi  le croque-mitaine est à la mode…et pas qu’en France dans la primaire de la droite !

C’est tout pourri 12 ! : Joëlle Mogensen Chez Danièle Gilbert

On ne pouvait pas nier au groupe « Il était une fois » un vrai talent pour faire des tubes qui collaient à leur époque, même si parfois c’était justement franchement pégueux. Après tout, c’est quand même à eux qu’on doit la fameuse envolée lyrique sur les draps qui s’en souviennent.

Quant à Joëlle Mogensen, chanteuse du groupe et probablement la véritable star ultime de la variétoche française des années 70, elle savait se sortir à son avantage de toutes les situations, même des plus toutes pourries.

Démonstration culte avec ce direct de midi première ou elle est affublée d’un accoutrement infâme et propulsée avec ses acolytes dans un décor qui fait penser à un concours de l’eurovision en Lettonie dans les années 70. Bref…du bon vieux tout pourri bien de chez Danièle.

Et malgré cet environnement particulièrement hostile, Joëlle nous sort un « viens faire un tour sous la pluie » plus qu’honorable avec un sourire ultrabright, en arrivant à ne pas faire pétasse et sans oublier de déclencher son fameux « woooouuuu, viens faire… »

 

 

Trop classe Joëlle !

C’est tout pourri ! 11 : Françafrique

 

L’Afrique a souvent été une source d’inspiration  pour la chanson française.  A ces occasions, le sujet n’a pas été sans donner quelques perles du « tout pourri » bourrées de clichés.  Quelques spécimens plus ou moins redoutables de cette Françafrique de la variété française.

Rose Laurens – Africa – 1982

Dans le genre, il faut reconnaître que c’est un petit chef d’oeuvre. L’esthétique du clip est particulièrement remarquable : tout y passe. J’adore aussi son accent anglais. Rose t’étais vraiment au top !

 

 

Michel Sardou – Afrique adieu – 1982

Même année; Michel ne s’en laisse pas compter. Il nous sort une version africaine des lacs du Connemara. Bon si on examine le couplet qui suit :

Il pleut des oiseaux aux Antilles
Sur des forêts de magnolias.
Les seins dorés brûlants des filles
Passent à  deux pas de mes dix doigts

il apparaît qu’ au delà du fait que le mec peut pas s’empêcher de parler cul, il a des petits soucis de géographie. Mais bon il vous dira que comme les esclaves et tout et tout…Les Antilles c’est un peu l’Afrique et aussi la France..

Bref…une vraie vocation d’ethno ce Sardou.

 

 

Sylvain Caruso – Cannibal – 1986

Quand le doubleur français de Donald Duck et de Gollum s’essayait à la chanson… Là on n’est même plus dans la Françafrique. C’est plutôt un remake de Tintin au Congo. Probablement l’une des références culturelles de Sarko pour son discours de Dakar.

Au fait, ils ont quoi dans la main ? Des baguettes de pain ?

 

 

 

C’est tout pourri 10 ! : Spider-Man 1977

comics-2560-1992-wallpaper

On ne présente plus Spider-man. Le super héros créé par Marvel au début des années 60, a profondément renouvelé le monde des comics américains.

Un héros qui a les pouvoirs d’une araignée, incarné par un adolescent gringalet, premier de la classe, qui accumule les problèmes de cœur et d’argent, et se ballade à son temps perdu de toit en toit accroché à un fil dans un costume improbable, ce n’était pourtant pas gagné d’avance.

Lire la suite

C’est tout pourri ! 9 : Michel le boss

SARDOU

 

Une chronique du tout pourri sans Michel Sardou, c’est un peu comme un avion sans ailes.

Oui Michel, tu es incontestablement un maître du genre toutes catégories confondues, le John Wayne du Tout pourri. Ta carrière est là pour en témoigner.

Lire la suite

Silvia sound spirit

CAM00701

 

Les soirs de fête sur les places des villages de la Toscane profonde, on peut croiser d’improbables troubadours.

Lire la suite