checkpoint Charlie

Après l’après-midi de chien du vendredi, ce dimanche devait être un autre jour.

Presque deux millions de personnes s’étaient rassemblées pour battre le pavé parisien de République à Nation en passant par Voltaire, quantitativement plus vu depuis Jean Misère.

On nous promettait le grand soir mais il y a eu juste à manger et à boire.

À la fin, les damnés de la terre n’avaient toujours pas trouvé la sortie de l’Enfer.

 

images

 

Quand on y réfléchit sept secondes,

Difficile de marcher au nom de la liberté aux côtés des représentants du Qatar et de l’Arabie saoudite,

Difficile aussi de marcher avec un premier ministre israélien qui gouverne avec l’extrême droite religieuse et bombarde les civils de Gaza,

Difficile encore de voir les représentants de la République finir la journée à la messe, que ce soit dans une église, un temple, une mosquée ou une synagogue,

Difficile enfin de voir sur les plateaux, le CRIF donner des leçons de laïcité,

Difficile au final de faire comme si tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.  

 

 

Mais qu’ont pu penser de ça ceux qui n’auront pas venu ?

Encore désolé pour tout Papa Tango….

3 réflexions sur “checkpoint Charlie

  1. L’écrivain antillais Frantz Fanon aimait à rapporter les paroles de son professeur de philosophie : « Quand vous entendez dire du mal des juifs, dressez l’oreille, on parle de vous. » Un antisémite était forcément un négrophobe, englobant l’un et l’autre dans une même animosité.
    Merci d’avoir cité l’ami Fanon ! Hornetement… Bises Cabriss

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s