Top 10 des films que vous ne reverrez jamais

Uniquement des films  dont on ne se souvient plus, dont on ne parle plus, qu’on ne voit plus, qu’on ne trouve pas en DVD et dont on a même du mal à trouver un extrait sur la toile. Certains on fait parler d’eux à leur sortie, d’autres sont passés totalement inaperçus, quelques uns sont des chefs d’oeuvre méconnus, beaucoup sont des séries B et parfois considérés comme des nanars .

Mais tous dans leur genre, ont apporté quelque chose de nouveau,. même si depuis ils sont passés aux oubliettes.

  1. Le piège de Vénus (Die Venusfalle) 1988 de Robert Van Ackeren

33643170  

Un film élégant et désenchanté, il est tellement perdu de vue qu’on a du mal à trouver une critique sur internet. En revanche, on peut le voir en intégralité sur you tube en allemand doublé en russe. Il faut vraiment avoir envie. Mais voilà quand même un extrait avec la belle Myriem Roussel.

 

 

 

2. Another country 1984 de Marek Kanievska

another_country_original

un tableau social de l’Angleterre des années 1930 : un monde rigide, intolérant, hypocrite et sournois, qui bride les libertés individuelles et pousse certains à la révolte ou à la trahison. Difficile de trouver même des extraits à part la bande annonce.

 

 

 

3. La femme tatouée 1982 de Yoichi Takabayashi

bis-1-

Une belle estampe japonaise dans le sillage de l’Empire des sens. J’ai trouvé la bande annonce en V.O

 

 

 

4. Dark Star 1974 de John Carpenter

DARK-STAR-1

L’une des rares comédies de science fiction et la seule comédie de Carpenter à ma connaissance. Voici un extrait en VF, dans ta gueule Kubrick !

 

 

 

5. Dans les ténèbres 1983 de Pedro Almodova

r entretinieblas

 Une comédie délirante et scandaleuse dans l’ambiance post-franquiste, avant Femme au bord de la crise de nerf .

 

 

 

6. I like it like that 1994 de Darnell Martin

i-like-it-like-that

Chronique endiablée des fins de mois difficiles – la bande annonce :

 

 

 

 

7. Reuben, Reuben 1983 de Robert Ellis Miller

reuben_reuben-1-

« Ecrivain, il boit, ment, couche avec les femmes des autres, n’a plus écrit une ligne depuis des années… »

 

 

 

8. Too late the hero  1970 de de Robert Aldrich

trop_tard_pour_les_heros-1

La guerre selon Aldrich – no futur et pas grand chose sur la toile à part la bande annonce :

 

 

 

9. Wind 1992 de Carroll Ballard

wind

Le seul film consacré à la compétition sportive la plus délirante de la planète.

 

 

 

10. Les princes de la ville (Blood In Blood Out) 1993 de Taylor Hackford

Les-princes-de-la-ville_68537_1295313027

Bide commercial injustifié pour cette très belle fresque qui a pour paysages le quartier chicano d’East Los Angeles et l’univers carcéral américain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s