Top 5 Spiderman in love

The Amazing Spider-Man Annual #21 (1987) - John Romita - Arkham Comics 7 rue Broca 75005 Paris

Revenons un moment au Tisseur pour un top chronologique de ses amours. Ce qui est fascinant dans le personnage, c’est que depuis 1962, il fait l’objet d’une et parfois de plusieurs publications par semaine. Il a traversé ces dernières décennies au rythme de notre propre quotidien  et sa vie privée s’est construite en fonction de l’évolution des modes et des pensées depuis les années 60.

Sur ce plan, la succession de ses aventures amoureuses est assez révélatrice, autant de femmes, autant d’époques et de contextes différents :

1° Betty Brant

bettyamz1891 (1)

 C’est le premier amour de Parker. Même si la BD n’est créée qu’en 62, le personnage respire les années 50 tant par son apparence que par sa façon d’être. Elle est effacée, occupe un emploi subalterne de secrétaire et aspire à une vie tranquille. Bref…la révolution sexuelle n’est pas encore passée par là. Emblématique de la condition de l’américaine moyenne à cette époque, elle sera assez rapidement éclipsée au bénéfice de filles beaucoup plus dans le vent mais reviendra par la suite hanter la vie du Monte en l’air pendant encore de nombreuses années.

2° Gwen Stacy

spiderman

Gwen est un personnage plus subtil qui est un produit de  la fin des années 60 et du début des années 70. Elle reste à jamais le grand amour de la vie de Parker avec qui elle forme un couple parfait. Affublée de son désormais légendaire serre tête, c’est une gravure de mode genre Vogue apparemment assez sage mais  pas dénuée de caractère.

brigitte-bardot-annees-60

Qui c’est celle-la déjà ?

Ce qui est  nouveau, c’est que son statut d’étudiante en science en fait l’égale intellectuelle du héros masculin. Comme par hasard, le personnage prend toute sa dimension à partir des années 68-69. Sur le plan de l’intrigue, son assassinat  suite à un affrontement entre le Bouffon vert et Spider-man, représente une première dans ce genre de comics et un vrai traumatisme pour les fans de la BD. Ce moment de la vie de Spidey est relaté dans un épisode intitulé « The Night Gwen Stacy Died » paru en 1973 dans The amazing Spider man « . Cette séquence reste totalement culte dans la mesure où elle marque la fin d’une certaine époque de Marvel qui à partir de là, va avoir tendance à aborder des thèmes beaucoup plus sombres.

3° Mary-Jane Watson

tumblr_m91e7ltD3K1ru138qo2_500

Cette rousse  est certainement la compagne  la plus connue de Spider-man . C’est aussi le personnage féminin de la trilogie de Sam Raimi même si dans les films sa psychologie et sa destinée sont plutôt un mélange entre Gwen et la Mary-Jane originale. Elle apparaît dans la BD à la même époque que Gwen mais reste au second plan de la vie de Peter jusqu’à la mort de celle-ci même si jusque là, elle se positionne comme une rivale déterminée. Si Gwen était Beatles, Mj est nettement Stones, voir Pink Floyd. C’est une femme très indépendante, anticonformiste et même provocatrice . Elle est à l’image d’une certaine jeunesse américaine de la fin des années 70 qui manifestait contre la guerre du Vietnam et se rassemblait à Woodstock. Son statut d’artiste plutôt que d’étudiante ne doit rien au hasard..

Jane_Fonda_1975d

On y croit !

Au fil du temps, son look et sont comportement sont de plus en plus extravagant et non sans rappeler le mouvement hippie de l’époque. Une compagne haute en couleur avec laquelle Peter connaîtra une longue relation tumultueuse qui malgré un mariage, sera ponctuée de plusieurs ruptures plus ou moins longues

4° Felicia Hardy alias Black Cat

tumblr_mb2bg7NrJi1rvm5qqo2_1280

Cette fille aux cheveux platines est certainement la relation la plus pimentée de Spider-man. Il faut dire que Felicia Hardy est totalement allumée mais fascinante. Elle apparaît en 1979 mais ne prend toute sa place dans la série qu’au début des années 80. C’est la première fois que Spider-man a une relation amoureuse avec une consœur super héroïne.

s_faye_dunaway_

C’est Bonnie…Parker ! 

Black Cat ne trouve d’ailleurs que peu d’intérêt à Peter Parker, seul l’intéresse le héros masqué. C’est  la raison essentielle qui amènera leur rupture. Son look comme son caractère sont too much et c’est bien ce qui fait tout le charme du personnage. Voleuse romantique au positionnement parfois ambigu, elle n’a peur de rien. Son costume de latex hyper sexy a fait prendre  un coup de vieux à la Veuve noire  et annonce une nouvelle génération de super héros sans complexe. Quand elle ne se bat pas avec lui, elle accompagne Spider-man dans ses combats les plus difficiles. Même si la relation entre eux n’est jamais durable, la Chatte noire n’a certainement pas fini de venir perturber la vie de l’Araignée, à suivre…

Black_Cat_early_h5

5° Debra Whitman

1097828-deborah_whitman1

Dans la BD, Debra est une contemporaine de Felicia Hardy, c’est aussi un peu son contraire.  Le personnage, une nouvelle Betty Brant, est à l’image d’une certaine régression de la condition féminine dans une période où le chômage et le sida plombent le moral de la société américaine des années 80. La discrète Debra, battue par son mari et amoureuse d’un Peter Parker qui la néglige, se victimise en permanence. Son apparence même si elle diffuse un charme discret, dégage surtout une sorte de mal être qui ne fait que renforcer le  côté timoré et un peu anachronique du personnage.

Pour être complet un petit tableau plus exhaustif de la galerie des copines de l’Araignée. A noter toutefois que la scandaleuse chatte noire a été oubliée :

loveofspiderman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s