C’est tout pourri ! 5 : You’re my heart, You’re my soul

C’était en 1985, c’était allemand, c’était la new wave, c’était Modern Talking, c’était Dieter Bohlen et Thomas Anders, c’était You’re my heart, You’re my soul...

et c’était tout pourri !

 

Les vrais initiés du tout pourri apprécieront la pseudo-fumée derrière Thomas Anders et le sourire vicelard de Dieter Bohlen.

Pour la petite histoire, le synthé – guitare de Thomas Anders qui est l’incontestable star de ce clip, doit être selon toute probabilité un Korg RK-100.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s